Mémoire

From the day we arrive on the planet
And blinking, step into the sun
There's more to be seen than can ever be seen
More to do than can ever be done

Some of us fall by the wayside
And some of us soar to the stars
And some of us sail through our troubles
And some have to live with the scars

In the Circle of Life
It's the wheel of fortune
It's the leap of faith
It's the band of hope
Till we find our place
On the path unwinding
In the Circle, the Circle of Life

Cher Eliot

Mon rêve était d'avoir un mâle blanc et je t'avais trouvé. Quelques semaines après je suis volée à Norvège et j'ai pu te prendre la première fois dans mes bras. Comme j'étais fière - même tu n'as pas répondu avec le même sentiment. Au début tu étais si timide mais bientôt j'étais la plus importante chose dans ta vie. J'étais si fière de toi et j'ai aimé te présenter chez les expos. C'était pas ton activité préférée mais quand je suis restée assez proche de toi, tu as su que rien t'arriverait. Cette relation profonde et le sentiment mutuel nous a accompagné pendant 10.5 ans.

Je me rappelle quand Smultron est arrivé, tu étais comme une maman pour lui. Il se blotti si proche contre toi et après je l'avais entendu ce bruit en mâchant: il a essayé te téter - et tu l'a laissé faire. Plus tard quand Smultron était un mâle adulte et il ne t'a plus tellement aimé, tu n'étais jamais impressionné de lui. Tu n'as jamais montré une parade et ta débonnaireté tu as transmis à tes chatons.

Tu étais la base de ma chatterie et tu es devenu papa de 33 chatons et avec leurs descendants j'élève toujours encore. Je suis si remerciant mais pas seulement pour les chatons....

Il y a 2 ans nous avons noté que tu es malade. Tu as eu la peine avec la respiration et tu as perdu du poids. Nous t'avons présenté aux meilleurs vétos suisses mais personne a trouvé la cause de ta maladie. Tu n'as jamais répondu sur un médicament. Tu es devenu de plus en plus maigre et je me suis demandé si souvent, si je te dois laisser partir - non, tu m'a toujours montré que c'est pas encore le moment. Pendant le dernier nouvel an nous avons senti nous deux que ça va être le dernier ensemble. Mais j'étais surprise quand-même le samedi soir passé te voir que tu es en train de partir. Pendant des heures je t'avais eu dans mes bras et nous étions allongés sur le lit. Tu étais très remerciant pour cette proximité, je l'avais senti - mais pourtant tu as voulu faire le dernier pas tout seul et j'ai accepté...

Oh Eliot, tu me manques tellement parce que nous avons passé beaucoup des moments merveilleux, ravissants et difficiles. Tu survivras dans Liv, Tindra, Ryan, Jöran, Joy (Troja), Tinkerbell, Vanilji, Valbjørn, Valda, O'Raya et Nils - mais mon merveilleux Elioit n'existe plus....

 

Au revoir, mon trésor!!!